Si vous avez déjà éprouvé la douleur lancinante causée par un nerf sciatique irrité, vous savez à quel point c’est dérangeant. La chiropraticienne Mélanie Gauvin nous aide à mieux comprendre la sciatalgie (douleur de la sciatique) pour la soulager efficacement.

Article paru dans le Journal Métro – 8 décembre 2014

Déterminer où le nerf est irrité
Cela permet de mieux cibler la zone à traiter. Beaucoup croient, à tort, que le nerf sciatique passe d’un coté du corps seulement, alors qu’il prend naissance dans les vertèbres lombaires, explique Mélanie Gauvin.

La douleur peut également provenir des articulations du bassin ou d’une contraction du muscle fessier.

Attention aux faux diagnostics
Un mal de jambe peut avoir d’autres causes, notamment vasculaires. Si la douleur persiste au-delà de quelques jours, il faut absolument consulter un médecin.

La grossesse peut être une cause de sciatalgie
La grossesse prédispose les femmes à la sciatalgie: environ la moitié des femmes enceintes en souffrent. Faire des étirements sur une base régulière peut aider, suggère Mélanie Gauvin. Elle recommande aussi le port d’une gaine de maternité, qui contribue à soutenir un peu le ventre. Dans tous les cas, une bonne posture est à privilégier.

Effectuer un massage
Vous pouvez masser la fesse pour en détendre le muscle, par exemple. Le massage contribue à soulager les zones affectées par des spasmes musculaires. Il peut être fait quotidiennement, à moins que l’on ressente une douleur qui augmente. Le nerf sciatique pourrait alors être enflammé.

Appliquer de la glace
Appliquer de la glace directement sur la peau, dans le bas du dos ou sur les fesses, peut aider à réduire l’inflammation. On recommande de garder la glace sur la zone endolorie pendant 20 minutes, toutes les deux heures environ.