C’est déjà la rentrée qui s’en vient. L’équipe du Centre Chiropratique de la Pinière vous offre ces 7 conseils pour faciliter le retour au travail ou à l’école.

1. Lors de l’achat des fournitures scolaires, achetez à vos enfants un sac à dos qui correspond aux recommandations de l’Association des chiropraticiens du Québec. Privilégiez un sac qui possède une ceinture de taille, une ceinture thoracique et un ajustement latéral qui permet une compression du contenu du sac. Choisissez aussi un sac qui respecte le gabarit de votre enfant. Les jeunes du premier cycle ne devraient pas avoir un sac aussi gros que les finissants du primaire.

2. Trouvez des recettes de lunch simples et variées. Avez-vous pensé aux pains pitas, sandwichs de type « wrap », salades de pâtes et de légumineuses? Planifiez aussi vos soupers de façon à pouvoir réutiliser les restes pour le dîner des membres de votre famille.

3. Pour éviter les excès de fatigue reliés à la rentrée, reprenez graduellement les heures de coucher et de lever régulières. Le choc de la routine sera amoindri et les enfants seront d’humeur plus agréable le matin.

4. Vous avez développé des inconforts suite au camping, aux déménagements, aux nouvelles activités sportives? Parlez en à votre chiropraticien (ne) qui pourra vous recommander des exercices ou modifier votre protocole de traitement.

5. Avez-vous gagné quelques kilos pendant les vacances? L’été favorise les soupers entre amis où la consommation d’alcool et de calories est supérieure à nos habitudes. Si vous avez besoin d’un coup de main pour reprendre votre poids santé, faites appel à notre diététiste qui saura vous conseiller de saines habitudes.

6. Si vous désirez pratiquer une activité physique cet automne, c’est le temps de regarder ce qui s’offre à vous pour la session à venir. Peut-être voudrez-vous aprendre un sport avec vos enfants ou alors prendre quelques heures par semaine pour vous permettre de vous retrouver tout en améliorant vos capacités physiques.

7. Réduisez le stress associé à la rentrée en préparant les plus jeunes à la nouvelle vie d’écolier. Faites avec eux le chemin vers l’école, présentez-lui des amis qui seront dans son niveau, parlez ensemble de l’horaire de l’école, du service de garde, etc. De plus, faites participer les jeunes au processus de la rentrée. Ils peuvent identifier leurs articles scolaires, organiser leur espace de travail ou choisir les tâches dont ils seront responsables dans l’année. En les responsabilisant, ils seront plus enclins à garder leur motivation.

Quelle est votre relation avec la technologie et vos enfants? Chez nous, on est assez permissifs mais je me fais un devoir de vérifier leur posture lorsqu’ils utilisent mon ipad, iphone ou encore l’ordinateur.

De plus en plus de jeunes nous consultent pour des raideurs cervicales ou même des maux de tête et juste à voir leur posture, je connais le coupable… Observez vos enfants devant leur écran: ils ont souvent la tête très penchée vers l’avant, ce qui entraîne beaucoup de stress inutile sur les vertèbres du cou et sur les muscles. Quand on sait que la tête pèse environ 10% du poids du corps, cette posture en flexion prolongée a tout pour donner un mal de tête!

Comment faire pour éviter les inconforts? Montrez à votre enfant à lever sa tablette ou son téléphone à peu près à la hauteur de ses yeux. Vous pouvez aussi placer la tablette sur un support qui favorisera une meilleure posture.

Naturellement, si votre enfant est encore jeune, il est facile de limiter le temps passé devant l’écran. Mais je remarque de plus en plus d’ados qui doivent avoir recours à ces technologies pour leurs travaux scolaires.

Dans ces cas, si vous avez un ordinateur familial, vérifiez que la posture assise ressemble à ce diagramme (diagramme fourni par Mélanie). Vous devrez possiblement adapter la chaise pour que votre jeune soit assez haut. Il peut être intéressant de varier les postures de lecture, en faisant imprimer certains documents (ok, truc non-écolo ici mais qui peut être utilisé avec parcimonie!)

Mais qu’on le veuille ou non, tous ces gadgets électroniques font de plus en plus partie de notre quotidien! Pourquoi ne pas en profiter pour adopter de bonnes postures dès l’enfance?

Avez-vous remarqué que le fait d’avoir des enfants nuit à votre forme physique? En effet, »la trentaine, la bedaine » chantent Les Cowboys Fringants… Si vos enfants font des sports, le parent est souvent relégué au rôle de chauffeur et de spectateur.

Pourtant, il existe beaucoup de façons de continuer à être actif avec votre famile. J’ai découvert plusieurs courses dans différents quartiers qui offrent des trajets de 1, 2 ou 5 km. J’ai moi-même couru le 1 km avec mon fils de 5 ans cette année. En plus d’avoir eu à nous entrainer ensemble, j’ai profité de cette expérience pour faire un lien avec la saine alimentation.

L’entreprise cardio plein-air a aussi un cours qui demande une participation parentale: »cardio-bambin ». Croyez-moi, après la demi-heure que dure le cours, les parents ont chaud!

Dans ma clientèle, le karaté est très populaire et plusieurs cours parent-enfant sont offerts.

Aussi, pourquoi ne pas inscrire vos enfants à des activités que vous faites déjà vous-même? Il est ainsi plus facile de les pratiquer ainsi en famille.

Parles à votre chiropraticien des activités qui pourraient être bénéfiques pour vous. Si la course ne vous convient pas, il/elle pourra vous orienter vers d’autres activités à pratiquer en famille!